la maison lacombe
Accueil | Jolie floraison printanière des jonquilles

Jolie floraison printanière des jonquilles

6 mai 2013

Blogue

Narcissus sp. un gros plan sur une jonquille à fleurs doubles

Narcissus sp. un gros plan sur une jonquille à fleurs doubles

Le printemps est maintenant bien installé, les premières fleurs de jonquilles ont commencé à se pointer le bout du nez dans les racoins les plus chauds du jardin. Je vous recommande de passer faire un tour au cours des deux prochaines semaines afin d’admirer leur floraison dans toute son effervescence et sa splendeur!

J’apprécie particulièrement la floraison hâtive des jonquilles, car elles sont parmi les premières fleurs égayer le jardin. Puisqu’elles fleurissent tôt (dès la fin du mois d’avril), elles profitent du temps plus frais. Il en résulte une longue floraison qui peut s’échelonner sur plusieurs semaines.

De plus, ces fleurs résistent au temps et se multiplient au fil des années, ce qui en fait une plante agréable à avoir au jardin. Avec le temps, elles forment de jolies talles et elles s’implantent bien dans leur milieu.

Les jonquilles dans les jardins de la Maison Antoine-Lacombe
Au jardin, nous employons notamment les jonquilles en association avec les rosiers. Le système de racines de rosiers étant peu développé, les jonquilles n’entrent pas en compétition avec eux et les deux plantes sont en mesure de s’épanouir pleinement.

Un massif de jonquilles dans la roseraie du jardin français

Un massif de jonquilles dans la roseraie du jardin français

Au printemps, les rosiers sont ternes et sans vie. Les tiges sont souvent coupées au niveau du sol. C’est donc un lieu parfait pour implanter des jonquilles : leur feuillage est d’un magnifique vert teinté de bleu et le spectacle de fleurs aux teintes chaudes entremêlées est attendu avec impatience!

Quand le feuillage des jonquilles commence à jaunir en juin, les rosiers ont revêtu leur teinte plus verte et recouvrent le tout. Le désagrément visuel en est atténué.

Trucs et conseils pour les jonquilles
Pour un impact assuré, plantez-les en petits groupes de 10 à 15 bulbes, à l’automne.

Les jonquilles tolèrent bien un sous-bois dégagé et peuvent être plantées sous des arbres feuillus sans aucun problème.

Patrick Forest
Horticulteur en chef

« Retour

Aucun commentaire.

Laissez un commentaire

© 2018, La Maison Antoine-Lacombe. Tous droits réservés. | Plan du site