la maison lacombe
Accueil | Les roses et la gravité

Les roses et la gravité

8 juillet 2014

Actualités, Blogue

Rosier grimpant 'Golden Arctic'Au cours des siècles, les plantes à fleurs ont su exploiter bien des endroits sur notre planète. Toutefois, sachez que lors de leur grande invasion sur la terre ferme, l’un de leurs premiers obstacles fut la gravité. Certaines espèces ont évolué en produisant des couches superposées de bois très solide afin d’atteindre les sommets, tandis que d’autres ont su profiter de cette opportunité d’avoir des plus grands qu’eux comme voisins. Elles ont donc opté pour se développer en tant que plantes grimpantes qui s’agrippent à leurs congénères.

Parmi nos vedettes « grimpantes » de l’été à Maison et jardins Antoine-Lacombe, deux sujets attirent notre œil et notre nez! Eh oui, vous aurez deviné, ce sont les rosiers grimpants de notre jardin des odeurs. Deux de ces vedettes ont retenu particulièrement notre attention, soit le rosier ‘’Golden arctic’’ (Rosa X Golden Arctic Brownell 1954) et le rosier ‘’Abraham Darby’’ (Rosa X Abraham Darby Austin 1985).Rosier anglais 'Abraham Darby'

Le Golden Arctic est un géant, du haut de ses 7 pieds environ, ses fleurs jaunes et doubles ont un doux parfum et une floraison abondante pour toute la saison. Son feuillage est peu maladif et d’un vert luisant. De plus, il est résistant à nos hivers québécois si on le protège bien.

Le Abraham Darby est un rosier de type anglais issu d’un croisement entre le ‘Aloha’ et le floribunda ‘’Yellow Cushion’’. Sa fleur dégage un parfum acidulé et vous épatera avec ses couleurs d’abricot et de pêche. La fleur est en forme de coupe et la plante fleurit également tout l’été. Son feuillage découpé rappelle le fameux hybride de thé. Finalement, lui aussi est résistant à nos hivers, son feuillage n’est toutefois généralement pas maladif.

Un petit truc, savez-vous comment on peut différencier un rosier grimpant d’un rosier arbustif. C’est simple! Les épines du premier sont légèrement courbées vers le bas afin que ce dernier puisse se hisser vers le ciel. Bon à savoir!

Jean Lacasse
Horticulteur-botaniste

« Retour

Aucun commentaire.

Laissez un commentaire

© 2017, La Maison Antoine-Lacombe. Tous droits réservés. | Plan du site