la maison lacombe
Accueil | Magnolia étoilé, la star du jardin !

Magnolia étoilé, la star du jardin !

6 mai 2016

Blogue

Quel spectacle de voir, dès la fin avril, des masses aériennes de fleurs blanches tels de gros nuages qui détonnent dans un paysage encore terne. Ce sont des magnolias étoilés  magnolia stellata,  les plus répandus et qui pour la plupart des gens, sont synonymes de plantes fragiles. Il est vrai que le célèbre magnolia de Soulange est très peu adapté à note climat à l’extérieur de l’île de Montréal.

Au jardin, c’est une dizaine de cultivars et hybrides différents qui prennent place, tous issus de deux parents très proches soit le magnolia de kobé  magnolia kobus et le magnolia étoilé magnolia stellata. Poussant naturellement à l’orée des bois dans leur Japon natal, ils tolèrent un peu d’ombre, nous les utilisons donc comme élément vedette ou comme accompagnement. Adossés à des conifères, leurs branches évasées forment de superbes mariages!

Crédit photo: Patrick Forest

Magnolia stellata ‘Rosea’, 2013 Crédit photo: Patrick Forest

Considérés comme les plus rustiques, ils ne demandent aucune protection particulière. Seuls les boutons floraux peuvent avorter lors d’hiver très froids comme ceux de 2014 et 2015. Malgré cette petite irrégularité, ces végétaux méritent vraiment qu’on s’y attarde. De croissance lente et peu maladifs, je les qualifie souvent  d’arbre (propre), l’été c’est sous un manteau de feuillage dense et lustré qu’ils s’illustrent et l’hiver ils forment de très belles charpentes. À mes yeux, ils sont beaux toute l’année!

Un de mes préférés est sans aucun doute le cultivar ‘Merrill’ qui avec ces énormes fleurs blanches ne laisse pas indifférent. Vous pouvez l’admirer derrière un banc près de notre vedette de ce lieux, notre chouette chevêtre !

Magnolia x loebneri ‘Merrill’, 2012, Crédit photo: Patrick Forest

Magnolia x loebneri ‘Merrill’, 2012, Crédit photo: Patrick Forest

Si vous chercher davantage un arbre, le magnolia de Kobé magnolia kobus est superbe, cependant il demande de la patience, sa floraison ne survient qu’après de nombreuses années, mais quel spectacle! Il y a, dans le jardin familial un de ces magnolias que j’ai planté il y a 15 ans. C’est avec une grande joie qu’il m’arrive, le temps d’un appel, d’entendre entre deux phrases « le magnolia est en fleur », ces seuls mots suffisent à évoquer un moment de ravissement.

Magnolia kobus var stellata 'Rosea', 2012 Crédit photo: Patrick Forest

Magnolia kobus var stellata ‘Rosea’, 2012 Crédit photo: Patrick Forest

Alors, qu’attendez-vous pour en planter un !

Patrick Forest
Horticulteur en chef

« Retour

Aucun commentaire.

Laissez un commentaire

© 2017, La Maison Antoine-Lacombe. Tous droits réservés. | Plan du site