la maison lacombe
Accueil | Discrétion assurée

Discrétion assurée

31 mai 2017

Blogue

Le frêne (Fraxinus) est certainement l’une des premières espèces que j’ai appris à identifier. On le reconnaît facilement avec ses grandes feuilles opposées, composées de 5 à 11 folioles et de son écorce finement cannelée*, composée de crêtes rigides. Pour reprendre les paroles d’une amie, «Le frêne a de belles pâtisseries» car l’écorce lui rappelle les desserts de style trottoir. Cet arbre a une facilité déconcertante à se fondre dans le décor pendant la saison estivale. Bien évidemment, il ne se pare pas de fleurs éblouissantes et ses feuilles sont plutôt d’un ton vert pâle. Les fleurs mâles et les fleurs femelles peuvent se trouver sur des arbres différents ou sur un même arbre. Les fruits sont des samares étroites et aplaties, regroupées en grappes.

Dans le Jardin, nous avons deux espèces de frêne : le frêne rouge (Fraxinus pennsylvanica) et le frêne blanc (Fraxinus americana). Ils sont situés dans le jardin français, alignés en bordure des allées ouest et est de chaque côté de la pelouse. Pour différencier les deux espèces, on peut observer les rameaux : ceux du frêne blanc sont glabres (dépourvus de poils) tandis que ceux du frêne rouge sont duveteux. Quand arrive l’automne, ils se démarquent par la couleur brillante de leurs feuilles comme le jaune et le rouge passant aussi par l’orangé.  Fait à noter, les Anglophones les nomment «Ashes»,  faisant référence aux bourgeons noirs ou du moins foncés qu’ils portent sur les rameaux.

L’hiver passé, ma collègue Ève et moi avons fait l’inventaire des frênes sur le territoire de la municipalité de Saint-Charles-Borromée. Nous avions ce mandat car le frêne a un ravageur qui est assez vorace, l’agrile du frêne. C’est un insecte rapporté d’Asie par bateau. Non pas que l’agrile se trouve sur le territoire de la municipalité mais cette dernière voulait savoir où se situaient les frênes pour pouvoir agir rapidement en cas d’infestation et ainsi, sauver le plus d’arbres possible.

Dominic Labelle
Aide-jardinier

*Cannelé, ée (adj.) : muni de côtes longitudinales régulières, séparées par des sillons. Définition tirée de la Flore laurentienne du Frère Marie-Victorin.

« Retour

Aucun commentaire.

Laissez un commentaire

© 2017, La Maison Antoine-Lacombe. Tous droits réservés. | Plan du site