la maison lacombe
Accueil | Étoile du jardin

Étoile du jardin

10 mai 2018

Blogue

Si vous demandez à un jardinier de nommer ses arbustes préférés, il y a fort à parier que le magnolia sera dans la plupart des réponses.  C’est sans aucun doute un des plus prisés pour sa floraison hâtive qui arrive avant les feuilles. Quand j’ai découvert le magnolia, j’ai tout de suite été charmé par les splendides couleurs que dévoile cet arbuste et qui annoncent les premières chaleurs. En fait, peu importe notre connaissance des végétaux, personne n’est indifférent au tableau construit par le magnolia.

Magnolia kobus var. stellata `Rosea` Crédit photo: Patrick Forest

Vous saurez, avec ravissement, j’en suis sûr, que le jardin d’inspiration anglaise, la première portion du jardin, possède plus d’une vingtaine de spécimens qui nous expose une floraison exceptionnelle aux multiples coloris (blanc, jaune, rose et même mauve).  Mon préféré est le magnolia kobus var. stellata `Rosea`, situé dans le parterre d’accueil, derrière la statue de l’aigle, intitulé Le Protecteur de Sylvain Forest.

C’est un arbuste de taille moyenne qui est plus grand que le magnolia stellata (2 à 3 m), mais plus petit que le magnolia kobus (10 à 20 m). Il faut noter que ces dimensions sont optimales avec de bonnes conditions de croissance.  Le magnolia fait de nombreuses petites fleurs roses et ô combien spectaculaires, faisant la joie de tous les visiteurs! Il possède de grandes feuilles vertes, dont le dessous est plus pâle que le dessus. Comme les feuilles arrivent après la floraison, il peut facilement servir d’écran pour mettre en valeur une autre plante ornementale pendant l’été. De plus, à l’automne son feuillage vire au doré.

Son nom lui vient d’un botaniste français Pierre Magnol, et kobus fait référence à la ville japonaise de Kobé où il a été trouvé pour la première fois. Par ailleurs, stellata se rapproche beaucoup de stellaire, dont les astres, donc les étoiles qui décrivent la forme des fleurs. `Rosea` vient compléter le tableau et dans ce cas-ci, parle de la floraison rosée. Je dis bien dans ce cas-ci, car le nom du cultivar ne décrit pas systématiquement la couleur des fleurs, par exemple, le magnolia `Susan`, désigne le nom d’une personne.  C’est un spectacle vivifiant que nous offre la nature vers la fin avril, début mai, qui réchauffe notre cœur et nous sort de la grisaille de l’hiver.

Dominic Labelle
Aide-jardinier

« Retour

Aucun commentaire.

Laissez un commentaire

© 2018, La Maison Antoine-Lacombe. Tous droits réservés. | Plan du site