la maison lacombe
Accueil | Informations pratiques | Carte du site

Carte du site

Jardin anglais

1 – Parterre d’accueil : conifères, azalées et plantes d’exception se succèdent pour un plaisir renouvelé.

2 – Le jardin blanc : sur un fond de verdure, les gris, bleus et marrons se mêlent aux blancs dominants et forment la palette de ce jardin qui, par sa situation abritée, inspire à la détente. Amsonia, hibiscus et acidenthera sont à découvrir !

3 – Le sentier de la chute : plantes rares se combinent dans une palette chatoyante. Rhododendron, magnolia et eucomis donnent le ton à ce jardin.

4 – L’étang : ses berges font l’éloge de l’exubérance : immenses gunnéres, ligulaires et fougères donnent un air tropical.

5 – Les sous-bois : les plantes indigènes sont à l’honneur au printemps. Partout, hosta, fleur des elfes et lis crapaud se marient harmonieusement aux plantes à feuillage persistant telles que
mahonia et liriope. Textures et jeux de lumière rendent ces lieux particulièrement enchanteurs.

17 – La chouette : quelques beaux spécimens de conifères, d’arbustes à fleurs tels que weigelias et lilas forment la base. Graminées, casques de Jupiter et iris ajoutent de la vie à ce coin reculé du jardin.

18 – L’allée des lilas : une voûte parfumée durant la floraison qui vous offre quelques beaux points de vue.

19 – Le parterre anglais : un parterre dont le schéma donne un tableau de couleurs remarquables, en constante évolution jusqu’aux gelées. Les couronnes impériales et les narcisses partent
le bal, suivis par les pieds d’alouette, lis royaux et astilbes ; le tout se termine en octobre avec les couleurs chaudes des tisonniers et des chrysanthèmes.

20 – La terrasse bistro : les parterres ensoleillés attenants à la maison rendent hommage aux plantes anciennes et méconnues : cœurs saignants, glaïeuls et pivoines témoignent du passé.

Jardin français

6 – Le jardin bucolique : jardin en spirale qui nous amène au cœur des plantes acidophiles.

7 – Le jardin des sphères : jeux de textures et de formes donnent du corps à ce jardin. Clin d’oeil au jardin italien.

8 – Le jardin romantique : parterres de fleurs caractérisées par leurs tons doux et leurs aspects élancés et vaporeux qui invitent à la contemplation. Graminées, heuchères et montbretias mettent l’accent à cet espace.

9 – Le jardin sonore : jardin concept qui invite à s’y attarder ; lit de cailloux et voûte attirant la faune ailée.

10 – Le labyrinthe : ce jardin de farces et d’attrapes est composé de fleurs aux couleurs vives qui se renouvellent à chaque détour. Du plaisir pour les tout-petits.

11 – Potagers ornementaux : neuf parcelles symétriques ; légumes d’autrefois et inusités s’harmonisent parfaitement avec le site. Un petit Villandry au coeur du jardin !

12 – Les jardins communautaires : parcelles de fleurs et légumes cultivés par les résidents de Saint-Charles-Borromée, le tout dans un cadre formel.

13 – La roseraie : tapis de jonquilles au printemps et parterres de roses fleurissant jusqu’aux gelées viennent habiller le pourtour de la fontaine de façon fort habile.

14 – Le jardin des odeurs : très bel exemple d’un jardin clos dont les haies de buis encadrent et rendent accessibles tous les parfums. Magnolias, rosiers grimpants, daphnés et lis sont un pur délice !

15 – Le jardin tendance : végétaux de la sélection DECO-Style en constante évolution. Un incontournable !

16 – La mosaïque : l’art de la mosaïculture à son meilleur : un moment pour admirer un tableau végétal taillé à la perfection !

Les sculptures et sites d’intérêt

A – La Maison Antoine-Lacombe : maison d’accueil et centre culturel

B –  Le Protecteur : Sylvain Forest, pin massif teint

C – Quatre quart : Ginette Trépanier, Lucien Chabot, Ivan Vranjes et Bruno Carameaux, ciment, bronze, métaux, bois

D – La déchirure : Ginette Trépanier, rénovée fibre de verre

E – Hommage aux travailleurs : Aimé Lareau, métal

F – Mutation : Ginette Trépanier avec la collaboration de Lucien Chabot, ciment blanc Portland et ciment gris

G – Les trois rois : Roland Trudel, vitrail

H – Introspection : Luc Legris et des collaborateurs de l’Association des Artisans Sculpteurs de Lanaudière, cèdre lamellé-collé

I – Filia Nubilis : Michel Edmond Leclerc, acier peint

J – La place du maire : en hommage à André Hénault, maire de Saint-Charles-Borromée (1988 à 2017). Conception de Jacques Therriault et François Laliberté
Réflexions : Véronique Malo, acier inoxydable miroir

K – Saint-Isidore : restauration Ginette Trépanier et Lucien Chabot, ciment peint

L –  L’excellente sorcière : Ginette Trépanier, rénovée fibre de verre

M – Hélène de Troie : Ginette Trépanier, rénovée fibre de verre

N – Sans titre #28 : Ivanhoë Fortier, ciment blanc

O – Chouette chevêche : Sylvain Forest, pin brut

 

« Retour à la page Informations pratiques

© 2018, La Maison Antoine-Lacombe. Tous droits réservés. | Plan du site