Logo
Politique de protection des renseignements personnels

Ce site utilise des témoins pour optimiser votre expérience de navigation et suivre la façon dont vous interagissez avec lui. En cliquant sur « J’accepte », vous consentez à l’utilisation de ces témoins. Pour plus de détails sur la façon dont nous traitons ces informations, consultez notre politique de confidentialité.

Je refuse

Où souhaitez-vous
partager cette page?

Chantal Fontaine Hébert

Exposition

Du 15 mai 2024 au 9 juin 2024

Du mercredi au dimanche de 13 h à 17 h

Gratuit

Chantal Fontaine Hébert
Partager la page

GÉMEAUX

Vernissage : samedi 18 mai de 13 h à 17 h, allocutions à 13 h 30

L'exposition

Les estampes de l'exposition GÉMEAUX expriment la dualité de multiples façons. Chacune des œuvres s’inscrit dans une tension créatrice inspirée des contraires comme le masculin et le féminin, l’ombre et la lumière, les vides et les pleins.

L’écriture picturale de Chantal Fontaine Hébert est inspirée du langage de la littérature soit, le papier, l’encre, les signes et les lettres. À travers les calligraphies d’Asie et du Moyen-Orient, elle découvre la poésie et la force de l’inconscient.

Elle porte au centre de ses œuvres le dialogue entre le moi et l’inconscient à travers un processus qui côtoie un acte aléatoire et elle s’interroge sur la trace laissée par ce geste.

Figures de doubles, d’ombres et d’échos sont autant de méthodes d’exploration vers un travail et une énergie plus organique et canalisée.

L'artiste

Chantal Fontaine Hébert possède un Baccalauréat ès arts en littérature et psychanalyse et une formation spécialisée en arts visuels, enluminure, calligraphie latine, japonaise et arabe. Elle a publié trois recueils de poésie.

Son métier d’écrivain public l’a amenée naturellement vers les arts visuels à temps plein. Elle a toujours été fascinée par ce pouvoir qu’ont les voyelles, les consonnes, les syllabes et les mots. Elle intègre souvent les lettres au cœur de ses œuvres, car elle y perçoit des signes visuels évocateurs et créateurs.

Son exploration de plusieurs techniques l’a conduite en 2014 vers la recherche en art imprimé, en l’occurrence le monotype en gravure, et ce, après une formation intensive à l’Atelier Circulaire avec Jacinthe Tétrault.

Ses médiums préférés sont les encres, l’acrylique et la gouache.

Dans son atelier du quartier Rosemont à Montréal, elle peint et enseigne les arts plastiques, la calligraphie et l’enluminure.

Ses œuvres ont été vues au Canada et dans plusieurs pays d’Europe dont la France, la Roumanie, l’Italie, la Belgique et l’Espagne et font partie de diverses collections. Elle est membre de plusieurs associations professionnelles.